Février 2013 Archives

jeudi 7 février 2013, 17:45:15 (UTC+0100)

Architecture système et initiation au développement réseau

Avant les séances de travaux pratiques sur l'initiation au développement sur les sockets avec les étudiants de seconde année de DUT GE2I, j'ai voulu passer à une version dual stack IPv4 et IPv6 des programmes étudiés. L'évolution relativement récente consiste à remplacer les appels à 'gethostbyname' par l'utilisation de 'getaddrinfo' qui renvoie les adresses des deux versions du protocole IP via des pointeurs sur des enregistrements 'addrinfo' chaînés. Tout ceci fonctionne très bien et la façon dont les données sont structurées est très intéressante à étudier ... à mes yeux.

On constate une fois de plus que le niveau requis pour accéder à la compréhension d'une technique ou d'une technologie augmente sans cesse. Pour un débutant complet, il devient de plus en plus difficile de se hisser à un niveau permettant de s'accrocher au train en marche. L'argument qui vient immédiatement consiste à dire que les étudiants actuels sont nés avec l'intégration système et qu'ils utilisent très bien leur smartphone sans se soucier de l'encapsulation des paquets IP dans les réseaux radio numériques. Mon point de vue repose sur le fait que le niveau correspondant à «l'utilisation» des systèmes n'est pas suffisant pour accéder à un emploi et un niveau de revenus décent. Je tente donc à nouveau ma chance en présentant quelques éléments sur l'architecture système. L'idée est de montrer que les systèmes d'exploitation des «dispositifs mobiles» dont les étudiants sont friands ont une longue histoire chaotique mais continue. Suivant cette idée, les «petits programmes pour débuter» viennent bien s'intégrer dans les technologies utilisées au quotidien.

Sous-système réseau du noyau Linux

La présentation est disponible aux formats ODP et PDF. Si vous avez envie d'apporter des corrections, n'hésitez pas !


Posté par Philippe Latu | permalien | dans : dev, réseau, formations | Read it in english with Google