5. Pour conclure

Voilà une illustration supplémentaire de l'utilisation des outils de virtualisation et d'émulation que l'on peut aisément faire fonctionner sur un système GNU/Linux. Cette maquette montre que l'on peut préparer sereinement les configurations des équipements en dehors de l'interconnexion réseau «en production» et éviter ainsi les écueils les plus gros.

En toute honnêteté, cette préparation par maquette n'offre aucune garantie de bon fonctionnement dans la mesure où elle ne supporte pas de trafic réel. Face à des profils de trafic réseau hautement imprévisibles et difficilement reproductibles, le «comportement» des équipements réels est parfois décevant. C'est souvent un non dit qui conduit à surdimensionner les configurations matérielles.