2. Topologie réseau étudiée

La topologie réseau étudiée peut être présentée sous deux formes distinctes : logique et physique.

Topologie logique

On retrouve un grand classique dans l'introduction aux protocoles de routage dynamiques : le triangle dont les trois côtés (liens) sont de type LAN.

Si on se place sur un sommet du triangle, le côté opposé correspond à un réseau “inconnu“ que l'on peut joindre via les routeurs voisins.

Topologie physique

On s'appuie sur le support Routage Inter-VLAN pour constituer une topologie physique à base de réseaux locaux virtuels ou VLANs. On fait correspondre à chaque lien de la topologie logique en triangle un numéro de VLAN défini.

Après avoir mis en œuvre la topologie physique en s'appuyant sur le support de la séance de travaux pratiques précédente : Routage Inter-VLAN, on implante les démons de routage OSPF sur les trois routeurs R1, R2 et R3.

Ce support se limite à l'étude du routage dynamique à l'intérieur d'une aire unique. La seule «frontière» de communication inter-aires visible est constituée par le lien vers l'Internet. Cette route par défaut sera redistribuée via OSPF par le routeur R1 aux autres routeurs. On verra alors un exemple de route externe dans les bases de données OSPF.