2. Interface Ethernet & protocole PPP

Avec la généralisation de l'utilisation de la fibre optique dans les réseaux étendus, le format de trame historique HDLC est progressivement abandonné. Il faut dire que ce format de trame date du développement des liaisons séries asynchrones. Aujourd'hui, les liaisons sur fibres optiques sont Full-Duplex et on ne se préoccupe plus de synchronisation au niveau de la couche liaison de données. Le format de trame Ethernet devient donc une référence universelle.

Le protocole PPP offre depuis l'origine une configuration indépendante de la technologie du réseau étendu.

L'association entre trame Ethernet et PPP se fait grâce à un autre protocole baptisé PPPoE. Ce dernier permet d'encapsuler des trames PPP dans des trames Ethernet. Il est décrit à la page Point-to-point protocol over Ethernet qui permet de traiter les questions ci-après.

Q1.

Quelle est la raison de l'ajout d'un nouveau protocole entre Ethernet et PPP ?

Consulter la page Point-to-point protocol over Ethernet.

Le protocole PPP a été conçu pour fonctionner sur des liaisons point-à-point alors qu'un réseau local Ethernet est par définition un réseau de diffusion.

Sur un réseau de diffusion, le canal de transmission est partagé entre tous les hôtes qui accèdent au canal. Il a donc été nécessaire d'introduire un mécanisme de découverte des deux extrémités en communication avant de lancer les opérations du protocole PPP.

Q2.

Donner la liste des messages de découverte et de session PPPoE en précisant qui est l'initiative de cette découverte.

Consulter la page Point-to-point protocol over Ethernet.

  • Client to server: Initiation (PADI)

  • Server to client: Offer (PADO)

  • Client to server: request (PADR)

  • Server to client: session-confirmation (PADS)

  • Either end to other end: termination (PADT)

Q3.

Quels sont les autres mécanismes de découverte de voisins connus dans un réseau local Ethernet ?

Voici la liste des «grands classiques».

  • Address Resolution Protocol (ARP).

    Quelle est l'adresse MAC d'un hôte dont on connaît l'adresse IPv4 ?

  • Neighbor Discovery Protocol (NDP).

    Ce protocole est associé à IPv6. Il définit 5 messages ICMPv6 qui couvrent les opérations réalisées par ARP et qui ajoutent de nouvelles fonctions.

  • Multicast DNS (mDNS) ou Bonjour.

    Ce protocole entre dans la famille zeroconf qui a pour but d'annoncer et de fournir des éléments de configuration aux hôtes du réseau sans faire appel à une infrastructure de services tels que DNS et DHCP.