samedi 29 novembre 2014, 16:41:43 (UTC+0100)

Comment effacer les fichiers de configuration inutiles ?

Sur les systèmes Debian GNU/Linux, les outils de gestion de paquets peuvent préserver les fichiers de configuration lors de la suppression d'un paquet. L'idée est que l'administrateur du système puisse retrouver une configuration personnalisée si le paquet supprimé était réinstallé par la suite.

Cependant, ces fichiers de configuration peuvent s'accumuler dans le temps et finir par générer des problèmes lors des migrations d'une version stable à l'autre. Ici, il faut insister sur le facteur temps. Retrouver des fichiers vieux de plus de dix ans n'est pas rare sur certains serveurs comme ceux utilisés pour l'hébergement des boîtes aux lettres de courrier électroniques. Les migrations matérielles d'une machine à l'autre se font depuis longtemps à l'aide de rsync et les systèmes de fichiers suivent. Il est donc utile de «faire le ménage» dans les fichiers de configuration de paquets trop anciens. Voici comment faire.

La version basée sur dpkg est connue de longue date :

# dpkg --purge $(dpkg -l | grep ^rc | cut -d ' ' -f 3 | tr '\n' ' ')

Il existe maintenant une version plus moderne basée sur aptitude :

# aptitude purge ~c

Contrairement à ce que j'avais indiqué dans une première version de ce billet, l'utilisation d'aptitude apporte une simplification considérable. Merci à JCD !.

Si vous avez une proposition de syntaxe encore plus optimisée pour le même traitement, je suis preneur !


Posté par Philippe Latu | permalien | dans : debian, travaux_pratiques, système | Read it in english with Google
blog comments powered by Disqus