11. Travaux pratiques

Pour traiter les questions de cette section, on suppose que le poste client dispose d'une interface Ethernet déjà configurée avec un accès à un réseau local puis à l'Internet via une passerelle par défaut. La topologie type est la suivante :

Capture vidéo : Approche par l'exemple - 05:40

Questions sur l'identification de l'interface Ethernet

Q1.

Quelles sont les informations disponibles sur le composant contrôleur Ethernet et son pilote logiciel sur votre système ?

Utiliser les outils présentés dans la Section 2, « Identifier les ressources matérielles » pour obtenir la référence et l'adresse du composant contrôleur Ethernet ainsi que le nom du module utilisé pour son pilotage.

Attention ! Le logiciel de pilotage du contrôleur Ethernet peut avoir été intégré à la partie monolithique du noyau Linux. Dans ce cas, aucun module ne correspond au pilotage de l'interface réseau et il faut consulter les messages système pour retrouver la trace de cette interface.

Q2.

Quelles sont les informations sur le média de raccordement physique au réseau local Ethernet ?

Utiliser les outils présentés dans la Section 2, « Identifier les ressources matérielles » pour obtenir les informations sur le type de média utilisé et le débit binaire entre l'hôte et le commutateur. Préciser le mode de transmission full-duplex ou half-duplex.

Q3.

Quelles sont les informations sur l'état de l'interface Ethernet ?

Utiliser les informations sur les indicateurs d'état présentés dans la Section 3, « Lire et configurer l'état d'une interface ».

Questions sur l'adressage de l'interface Ethernet

Q4.

Quelles sont les différentes adresses affectées à l'interface Ethernet de votre système ?

Utiliser les commandes de visualisation présentées dans la Section 3, « Lire et configurer l'état d'une interface » et la Section 5, « Lire et configurer les adresses réseau d'une interface ».

Q5.

Quel est le rôle de chacune de ces adresses ?

Le rôle d'une adresse est essentiellement lié à sa portée vis à vis des autres réseaux.

Q6.

Quelles sont les adresses des réseaux IPv4 et IPv6 associées à cette interface ?

À l'aide des commandes présentées dans la Section 5, « Lire et configurer les adresses réseau d'une interface », retrouver les limites de l'espace d'adressage de chaque réseau.

On peut utiliser le document Adressage IPv4 pour déterminer l'adresse du réseau IPv4.

Questions sur le voisinage réseau de l'interface Ethernet

Q7.

Quelles sont les correspondances d'adresses données par la table du voisinage pour les réseaux IPv4 et IPv6 ? Quels sont les deux protocoles utilisés pour obtenir ces correspondances entre adresses MAC et adresses réseau ?

Reprendre les informations proposées à la Section 4, « Reconnaître le voisinage réseau ».

Attention ! Suivant l'activité entre les hôtes du réseau local ou la passerelle par défaut, le nombre d'entrée de la table du voisinage réseau peut beaucoup varier.

Q8.

Comment provoquer l'ajout d'une ou plusieurs entrées IPv4 et IPv6 dans la table des voisins ?

Utiliser les instructions proposées dans la Section 7, « Joindre un hôte réseau avec ICMP » pour tester l'accessibilité de différentes adresses IP.

Q9.

Est-ce que l'adresse IPv4 ou IPv6 d'un voisin peut appartenir à un réseau extérieur au réseau local ?

Reprendre les informations proposées à la Section 4, « Reconnaître le voisinage réseau ».

Q10.

Pourquoi des entrées apparaissent dans la table des voisins sans trafic initié depuis votre interface Ethernet ?

Repérer les différences entre les hôtes contactés depuis votre système et les hôtes qui ont contacté votre système.

Q11.

Est-il possible de déduire l'adresse d'une passerelle par défaut à partir des informations fournies par la table des voisins ?

Dans le cas du protocole IPv6 la réponse se lit directement si une passerelle est présente dans la table des voisins. Pour IPv4, il est possible de déduire l'adresse d'une passerelle à partir de la fréquence de sollicitation d'une entrée par rapport aux autres.

Questions sur la lecture d'une table de routage simple

Q12.

Combien y-a-t-il d'entrées dans la table de routage ? Quel est le rôle de chacune de ces entrées ?

Faire la correspondance entre la table de routage de votre système et l'exemple donné à la Section 6, « Lire une table de routage simple et changer la passerelle par défaut ».

Q13.

Quel est le rôle de la passerelle par défaut dans l'acheminement du trafic de votre système ?

Identifier les destinations desservies par cette passerelle par défaut relativement aux autres entrées des tables de routage IPv4 et IPv6.

Q14.

La passerelle par défaut peut-elle appartenir à un réseau extérieur au réseau local ?

Et si c'était le cas ? Comment acheminer les paquets émis par votre système ?

Questions sur la résolution des noms de domaine

Q15.

Quelles sont les adresses IPv4 ou IPv6 des serveurs DNS données dans le fichier de configuration de votre système ?

Retrouver le fichier de configuration du client DNS dans la Section 8, « Lire et analyser une requête DNS » et consulter son contenu.

Q16.

Comment poser une requête DNS individuelle ? Donner un exemple ?

Utiliser les exemples donnés dans la Section 8, « Lire et analyser une requête DNS ».

Q17.

Comment interpréter le temps de réponse d'une requête DNS émise avec la commande dig ?

Rechercher les informations dans l'exemple d'exécution de la commande à la Section 8, « Lire et analyser une requête DNS ».

Questions sur le chemin suivi par le trafic réseau

Q18.

Quel est le rôle du service traceroute relativement au protocole ICMP ?

(Re)Lire le début de la Section 9, « Tracer le chemin suivi par le trafic réseau ».

Q19.

À partir d'un exemple, dessiner pour chaque routeur traversé les valeurs du champ TTL de l'en-tête IP.

Reprendre l'exemple donné dans la Section 9, « Tracer le chemin suivi par le trafic réseau » et faire la correspondance avec les informations relevées.

Q20.

Dans quelles conditions les informations renvoyées par les routeurs sont incomplètes ?

(Re)Lire l'avertissement donné dans la Section 9, « Tracer le chemin suivi par le trafic réseau ».